Enclave:

Escuaín -Proas O Castielo

  • Point de départ :Village d´Escuain, près de l´église
  • Dénivelé :Il y a à peine dénivelé
  • Type de parcours :circulaire
  • Temps :20´(au total)
  • Difficulté :Faible
  • Conseils :Respecter la signalisation et les mesures de sécurité aux miradors el sur le sentier.

Mapa

Escuaín donne son nom à la profonde gorge de la rivière Yaga et au village situé tout près des proues naturelles où se trouvent les miradors. Défiant la gravité et le vide, nous nous disposons à réaliser une balade simple où la surprise et la jouissance seront assurées.
Le sentier commence sur la petite esplanade avec le parking située en face de l'église paroissiale, où il y a aussi une fontaine avec un lavoir. À quelques mètres du clocher, un signal indique que nous devons tourner à droite. Nous passerons près de plusieurs maisons traditionnelles qui conservent encore les grandes cheminées tronconiques.
Entre les petits murs de pierre, les grands frênes, les chênes rouvres et un dense buisson de buis, on arrive au premier mirador sur la Gorge d'Escuaín. De là on peut contempler une vue panoramique exceptionnelle du tronçon supérieur du canyon, ainsi que sur le ravin d'Angonés, les Sources du Yaga et les miradors de Revilla sur le versant opposé. Si nous réalisons ce parcours en automne, nous serons surpris par le contraste de couleurs entre les ocres des espèces caduques qui couvrent tout le fond du ravin, et le vert foncé des pins verts et pinèdes qui se développent dans les parties supérieures plus chaudes et sèches.
Pour accéder aux autres miradors nous devrons continuer par le sentier balisé, toujours en direction Est. Plusieurs panneaux nous aideront à interpréter et à reconnaître les principales valeurs naturelles de cet espace.
Peu à peu le sentier s'approche du village et permet de contempler plusieurs perspectives du secteur inférieur de la gorge, les alentours de Revilla, le Puntón de las Brujas de Tella et comme toile de fond le massif de Cotiella avec la Peña Montañesa.
La fin du parcours se trouve à côté de la maison où se trouve l'Office d'Information du Parc National, avec une petite exposition de photographies du gypaète barbu et autres rapaces.