Enclave:

Escuaín - Piste de la vallée - Pont de los mallos

  • Point de départ :Village d´Escuaín
  • Dénivelé :300 m.
  • Type de parcours :Linéaire
  • Temps :2 h (aller)
  • Difficulté :Faible
  • Conseils :Emporter de l´eau

Mapa

Peu de paysages du Parc National conservent une trace humaine si claire et évidente que ceux de la Vallée d'Escuaín. Il s'agit d'un chemin simple entre forêts, anciens champs de culture, et vieux abris de berger. Nous serons aussi témoins du majestueux vol des grands rapaces, en particulier du gypaète barbu.
Peu avant d'arriver à Escuaín se trouve la piste qui part de la route, en direction Ouest, avec des indications de la GR 15 (Sentier Pré-pyrénéen). Le premier tronçon du chemin traverse d'anciens champs de culture et des prairies, où poussent du genêt et du buis depuis leur abandon. On arrive à une barrière (10´) et à des panneaux qui indiquent l'entrée au Parc National d'Ordesa et Mont Perdu.
Nous gagnerons de l'altitude progressivement et aisément par la piste en excellent état. Nous traverserons de magnifiques forêts de pin sylvestre, chênes rouvres, hêtres et une grande variété de plantes dans le sous-bois comme l'alisier blanc, l'aubépine, l'érable, l'amélanchier, etc.
1 h après le départ, la forêt devient moins dense et les espaces ouverts commencent à s'imposer. Presque de façon continue, nous passons près d'anciens champs de culture consacrés au pastoralisme, entourés de murs de pierre et où l'on conserve de simples constructions de bergers appelées mallatas.
Nous passerons près d'une fontaine (1 h 30´). Nous arriverons peu après à la Vallée (1h 45´), nom donné à une vaste zone de pâturages, parsemés de forêts, qui s'étendent aux pieds de Cuello Viceto à l'Ouest et à la Sierra de las Sucas au nord. Le cirque de Gurrundé et le Cirque de Sarra attirent l'attention. La présence des oiseaux charognards est habituelle, comme le vautour fauve, le vautour percnoptère et le gypaète barbu, car il y a, à proximité, un point d'alimentation géré par le Parc National.
Nous continuons la route vers le Nord, en laissant derrière nous les zones d'élevage. Après avoir traversé la prairie et descendu légèrement, nous trouverons le panneau indiquant Pont de los Mallos. Nous traverserons le lit d'une rivière pour continuer par un sentier entre les buis et une forêt de hêtres. Après une légère descente nous arriverons à la fin du parcours, le Pont de los Mallos (2h 30´). Il s'agit d'une passerelle métallique suspendue sur le profond ravin de la rivière Yaga. À côté de celui-ci, et au bord de l'abîme, pousse un grand if qui, enfonce incroyablement ses racines dans les fissures de la roche.