Enclave:

Ereta de Bies-San Úrbez- Fuen Blanca

  • Point de départ :Parking de la Ereta de Bies
  • Dénivelé :750 m.
  • Type de parcours :Linéaire
  • Temps :4 h 30´
  • Difficulté :Haute en raison de la durée du parcours et du dénivelé à surmonter
  • Conseils :Lá oú la pente des versants est supérieure, prende toutes las prècautions por eviter les chutes

Mapa

Dans le canyon d'Añisclo la nature est sauvage et étonnante. Pour profiter au maximum de ses paysages, toujours changeants, et sentir une infinité de sensations, il est conseillé de réaliser ce parcours qui, bien que difficile, sera inoubliable.
Après 3 heures de montée depuis le point de départ à la Ereta de Bies, nous arrivons à la Ripareta (consulter la description de l'itinéraire respectif). Le tracé du sentier continue sur la rive droite orographique de la rivière Bellós, vers le Nord. Après avoir traversé le lit pierreux du Ravin de la Pardina nous pénètrerons dans une magnifique forêts de hêtres, où chaque arbre pousse et lutte contre ses voisins pour obtenir un maximum de lumière. Après avoir traversé la hêtraie, le sentier gagne en hauteur et peut parfois être un peut confus en raison de l'intense érosion des versants.
La hêtraie perd de sa densité avec l'altitude, arrivant à disparaître un peu avant de traverser la rivière Bellós par la passerelle métallique de Los Estrechos (3h 30´). À partir de là la route continue sur la rive opposée et devient plus en pente. À droite se trouve le sentier de Foradiello, par lequel on accède à la Montagne de Sesa et au Refuge de San Vicenda.
Il faudra prendre toutes les précautions possibles sur une partie du sentier qui est équipé de chaînes clouées dans le rocher, apportant davantage de sécurité (3h 50´). Un peu après nous atteindrons un lieu très différent à tout ce que nous avons vu auparavant (4 h). Le canyon perd de sa largeur, et de vastes prairies s'ouvrent en couvrant le fond de la vallée, les pentes des deux marges commencent à prendre de la distance. En face de nous se trouve le cirque d'Añisclo, présidé par la Punta de las Olas (3.022 m) à gauche et O Zucón (2.802 m) à droite. Entre ces deux, le Col d'Añisclo avec son profil aplati caractéristique.
Nous continuons vers le Nord, entre pins noirs et prairies. Nous apercevons très vite la grande cascade de Fuen Blanca. Il s'agit d'une source d'où jaillissent les eaux souterraines provenant des sommets du massif du Mont Perdu.
Après avoir traversé une petite passerelle métallique nous arrivons à la fin du parcours, où il y a d'anciens pâturages destinés au bétail et deux mallatas (abris) de berger (4h 30´). À côté du petit bâtiment en pierre avec un toit à deux pentes, on trouve un grand rocher que les bergers utilisaient aussi comme refuge. Ce grand bloc a été transporté jusqu'ici par les glaciers qui ont sculpté le cirque pendant les glaciations du Quaternaire.